Evénement

Fete de la peche à Louvigny 2014

Ce dimanche 1er Juin a eu lieu la traditionnelle fête de la pêche, organisée par l'UGGC.

Fete de la peche 021 copier

les enfants étaient à la fête avec le bassin à truites

Dsc 0031

l'ancienne et la nouvelle génération, autour d'une même passion !

la météo très correcte, le public présent, la bonne ambiance, en a fait un franc succès.

pêche au coup, pêche au feeder, pêche à la carpe avec nos potes du CRC, float tube, montage de lignes et de mouches, etc... il y en avait pour tout les gouts.

vivement l'an prochain !!!

quelques photos ici !!

Fete de la peche à Louvigny

Dimanche 2 juin, toute la journée, l'association Union Gaule Gardon caennais a organisé la Fête de la pêche, avec la participation du quiver club 14, et du carp river club. Au programme : pêche à la truite pour les enfants, démonstration de pêche au coup, au feeder, à la mouche, démonstrations de montage lignes et mouches. Pour une fois la météo a été clémente, et a permis de faire de cette journée une belle réussite. Les enfants ont bien profité du bassin à truites, et ils se sont amusés comme des fous!! Les promeneurs ont découvert avec étonnement, les techniques de pêche au quiver et de la carpe, mais aussi les techniques plus connues comme la pêche au coup ou à la mouche. En bref une bien belle journée !!

quelques photos

Festival de peche à la mouche RISE à St Lo

Il est temps de sortir de votre torpeur hivernale : le RISE 2013, le festival de films de pêche le plus diffusé au monde, entame sa tournée européenne.

Pour sa septième année, l'objectif du festival est de célébrer la diversité du monde de la pêche à la mouche en partageant de nouvelles expériences au travers d'une dynamique alternative. Le festival constitue en effet un grand moment de partage d'une même passion pour la communauté des pêcheurs à la mouche. Il n'existe pas d'évènement équivalent dans le monde. Le grand coup d'envoi de la nouvelle saison de pêche débute ici !

Le RISE vous propose en exclusivité et en avant-première les meilleurs films de pêche à la mouche au monde ainsi qu'une production totalement française. Le public sera bluffé par des images extraordinaires en Haute Définition sur écran géant venues de France, de Australie, de Nouvelle-Zélande, de Guyane, de Canada et des Etats-Unis.

Présenté par Gin-Clear Media, le Rise Festival 2013 s'arrêtera à Saint-lo le 16 fevrier prochain.

réserver les billets !!

Multiplexe CinéMoViKing
Esplanade Jean Grémillon
50 000 SAINT-LÔ

16 Février 2013
14h00-16h00

voeux du quiver 79 et info sur le master 2013

voeux-2013.jpgci joint les 1eres infos sur le master quiver 2013

master-2013.pdf master-2013.pdf

une selection de plus pour le quiver club

Thierry et David ont participés à la sélection zone A pour la coupe de France de carpe au coup, samedi dernier à Fontenay sur Eure, sur le Carpodrome Philippe SEMPESKI
Thierry est aussi président du carp river club, et David le responsable animation calvados.
Grâce a 2 jours d'entrainement la semaine dernière, qui ont était riche d'enseignement, thierry a réussi a ce sélectionner en se classant 3eme, pour la finale de la coupe de france, qui aura lieu les 20 et 21 octobre à Castelsarrazin. David n'a malheureusement pas eu cette chance, mais il continua l'aventure en accompagnant thierry à la finale, pour un coaching des plus pointu !!
tous les membres du quiver club 14 et du carp river club sont très fiers d'eux !!
et un de  plus !!!!!!!!!!!!!

a noter que ce we c'est leurs anniversaires à tous les 2 !! 3 bonnes raisons pour ouvrir une bonne bouteille !!

imag0454.jpgimag0456.jpgimag0459.jpgmalheuresement pas de photos de la qualif, mais quelques photos des entrainements :

les resultats :classement-des-qualificatifs-carpes.pdf classement-des-qualificatifs-carpes.pdf

inauguration du carpodrome d'Isigny sur mer

c'est par une metéo tres fraiche et pluvieuse que le quiver club ainsi que la sté Carpabait ont inauguré le Carpodrome d'isigny sur mer.

Le lieu de peche est superbe, avec une bonne population d'amour blanc, et de grosses carpes de 7 à17kg.

je vous invite a aller sur le site:  http://www.etangs-du-petit-feu.com/

plutot qu'un long discours quelques photos de la journée

carpo-isigny-024.jpgmon poste !!

carpo-isigny-023.jpgdavid avec l'heureux propriétaire des lieux

carpo-isigny-022.jpgthierry et ludo qui a profité de notre pose déjeuner pour mettre tout le monde d'accord

carpo-isigny-021.jpgarnaud le braco avec sa cherie !!

carpo-isigny-020.jpgjean louis, trés concentré !!

carpo-isigny-009.jpgpascal, beaucoup moins concentré !! petite sieste???

carpo-isigny-012.jpgKevin créateur des produits CARPABAITS en pleine discusion avec mederic

carpo-isigny-025.jpgle stand !!

carpo-isigny-003.jpgcarpo-isigny-008.jpgles produits CARPABAITS pour la carpe au coup

photo0419.jpgphoto0421.jpgphoto0423.jpget pour finir quelques photos des poissons de la journée !!

La peche a etait tres dure à cause du froid, mais aussi surement à cause du mauvais choix des postes en plein vent.

les 3 poissons en photo ont été pris lors des 30 premieres minutes de peche, avant que le vent se leve !!! apres plus une touche!!

Ludo lors de la pose déjeuner à choisi de pecher l'autre bout du plan d'eau, beaucoup plus abrité du vent. Resultat 4 poissons en 2 petits heures !!

Si la peche n'a pas été fameuse, on gardera un tres bon souvenir.

L'accueil et la gentillesse des proprietaires, le plan d'eau superbe et bien entretenu, nous a donné envie d'y retourner tres prochainement !!

Ouverture d'un carpodrome

OUVERTURE D'UN CARPODROME A ISIGNY SUR MER
ETANGS DU PETIT FEU
OUVERTURE le Samedi 7 avril 2012(week-end de pâques)
TARIF 12€ la journée , 8€ la 1/2 journée
Vous pouvez aller consulter le règlement dans la rubrique "blog"
http://www.etangs-du-petit-feu.com/

résumé du championnat de France plombée

La pêche aux renseignements.

Plusieurs semaines avant notre départ au championnat, c’est la chasse aux infos qui commence !! Le problème c’est que les compétiteurs ne sont pas très bavards, ou pire font de l’intox. Mais grâce à quelques contacts fiables, j’ai réussi à glaner quelques informations. La population est constituée de plaquettes, petites brèmes, gardons, par endroit des brèmes de 1000 à 1200, et quelques carassins de 1000 à 1500 assez lunatiques. A cela vient s’ajouter une bonne population de sandres qui pourrait venir jouer les trouble-fêtes sur les postes.

p1020292-2.jpg

J’ai réussi à trouver des cartes sur le net, en recoupant avec les renseignements, et un  sondage rapide, on a une bonne idée du profil du lac.

Globalement les 3  secteurs sont  assez semblables :

3-secteurs-new.jpg

Le secteur A à en moyenne entre 1.5 et 2m d’eau, sauf dans les numéros 1, 2, 3, qui sont moins profonds avec en prime des souches un peu partout.

secteur-a-new.jpg

Le secteur B présente le même profil, sauf dans les numéros 10, 11, et 12 avec un fond d’environ 3m, car le lit de la rivière passe tout près.

secteur-b-new.jpg

Le secteur C est assez semblable au 2 autres, avec un fond qui diminue doucement mais régulièrement du 12 vers le 1. Les numéros 1 à 5 sont rarement pêchés car il y a peu d’eau, et lors des concours, ils donnent souvent des résultats très médiocres.

secteur-c-new.jpg

En conclusion :

Les 3 secteurs sont tous parsemés de souches qu’il faut éviter, et au tirage, ne pas sortir les petits numéros des secteurs A et C. Bref avoir un peu de chance.

 

Préparatifs avant le départ.

Il en faut du matériel pour un championnat !!

10 cannes, 10 moulinets, la station, 2 bourriches, 4 têtes d’épuisettes, une multitude de seaux et bacs, plusieurs kg de feeders, les tamis,  etc., etc.

Tout est prévu au moins en double, pour pouvoir palier à une casse de matériel, et pour que l’on puisse pêcher en américaine, durant les jours d’entraînement.

A cela il faut ajouter, 20 kg d’amorce, les additifs divers, pour faire plus collant, moins collant, plus foncé, plus traçant, etc.

Et pour finir les esches, 9 litres d’asticots divers et variés, 2kg de terreaux, 2kg de fouillis, et 4 parts de vaseux au cas ou !!! Le tout dans 3 glacières. !!

p1020118-2.jpg

Autant dire qu’il ne reste plus beaucoup de place pour nos affaires personnelles.

 

Enfin  le départ.

Mardi 14h !!Nous voilà fin prêt, pour partir au championnat de France plombée au lac de Rochereau.

Apres 4 petites heures de route, nous arrivons à  notre gîte, situé à moins de 10mn du lac. Spacieux, très bien équipé, prestation de qualité, vraiment une très bonne adresse pour y passer une semaine de pêche vacances.

p1020147-2.jpg

http://www.iha.fr/Gite/France/Pays-de-la-loire/Vendee/Monsireigne/Maison-de-charme_15617_1.htm

 

Mercredi matin Entrainement Secteur C, Poste 8.

p1020191-2.jpg

En américaine comme toujours

p1020146-2.jpg

JP : Amorce foncée et 35 mètres.

Thierry : Amorce claire et 50mètres.

 

JP : Le lendemain matin, nous programmons une séance d’entraînement sur le secteur C. Le temps est couvent et doux, avec un léger vent.  On s’installe sur le n°8 en plein milieu du parcours. Je prépare 2 amorces, une marron/ orange traçante, et une noire. Pendant ce temps là Thierry monte ces cannes préférées, les Fox envoy heavy.  On décide de tester 2 distances de pêche. Je me règle à environ 35m, alors que Thierry pêche 15m derrière. Très vite le poisson est là, et les touches s’enchaînent. Thierry a quelques soucis de lecture de touche, les scions monoblocs des fox sont un poil trop raides. Dommage c’est ses cannes fétiches, mais il va valoir les ranger définitivement au fourreau. Pour les remplacer, thierry monte des milos carpes, cannes assez puissantes, mais équipées avec des scions sensibles en fibre 1z et1/2. A priori pas de différence notable avec les amorces.

T : La distance ne change rien au niveau profondeur, j’ai peut être 50 cm de plus et encore ce n’est  pas sur. Sylvain du 60 qui a un sondeur  nous dit qu’il y a 1.60 m partout.

p1020187-2.jpg

Le poisson est assez réactif et il semble que je fasse plus de poids au large que JP qui rentre plus de gardons de taille moyenne. JP va faire un tour vers les 60 mètres, résultats identiques aux miens à 50 m. Par contre Sylvain qui est à notre droite, mais à 30 m, ne fait pas grand-chose dans à peine un mètre d’eau. Les petits numéros du C seront durs à pêcher à priori. Nous stoppons après deux heures trente de pêche, en prenant soin d’aller sonder vers le 10 et le 12 pour  se rendre compte. Le lit de la rivière semble plus proche, et le maximum de profondeur a l’air de se situer  aux alentours de 40 m.

Mercredi après midi. Entrainement Secteur A, Poste 12.

p1020122-2.jpg

T : Nous n’avons guère le choix  du poste le secteur est blindé de pêcheur. Pêche à 50 mètres puisque nous savons que le lit de la rivière s’éloigne a cet endroit, il faudrait peut être pêcher plus loin vers 60 m mais le vent se lève et cela devient compliqué d’être précis.

JP : On reprend notre tactique du matin avec 2 distances différentes et les 2 amorces differentes, Thierry à 50m moi à 60. On en profite pour tester mes Garbolinos mayems, avec des scions de1/2z. Très vite, je me rend compte qu’une trop grande distance n’est pas la bonne option, il n’y a pas plus d’eau, et le fond et tapissé d’une bonne couche de vase. Je reviens à 50m. Thierry qui pêche avec l’amorce orange traçante à plus de touche que moi. En rajoutant un peu du litou dans mon banc, j’ai de nouveau des touches, mais pour nous 2, c’est principalement des petits poissons pas facile à prendre. Apres quelques essais, on se rend compte, que plus ça trace, plus les poissons rentrent sur le coup. La  bonne distance de pêche se situe dans les 45 à 50m, à la limite de la baquette de vase.

T : Tout le monde à l’air de galérer pour faire du poisson. Nous avons des touches régulières mais très compliquées à ferrer, je remonte personnellement beaucoup de « chaussettes » sans pouvoir faire grand chose. Peut être un scion trop fort.

JP : Malgré des scions de 1/2z(très sous évalués), on a eu des difficultés à lire les touches. Les Garbos Mayems au fourreau !!!

T : Je change de canne pour un milo, c’est un peu mieux mais lancer à 50 m avec 1,5 once plus le vent j’ai tendance à arroser un peu.

JP : Fin de la 1ere journée de pêche, on rentre au gîte pour la séance journalière d’entretien et préparation des esches, ainsi que du matériel. Tamisage et mise sous vide des casters, réhumidification du  fouillis, tamisage des vaseux et des asticots, préparation des cannes pour le lendemain. Bref des soirées bien remplies, avant de profiter d’un court moment de détente devant un apéro bien mérité.

Jeudi matin, Entraînement Secteur B, Poste 11.

T : Nous savons que le lit de la rivière est assez proche, je pêche à 40 m et JP à 30 m .

JP : On sort des cannes Shimanos speedmaster avec des scions de 2 et 1oz. Pour l’amorce on prépare seulement du marron jaune traçant, et on en profite pour tester l’effet du fouillis sur du poisson. Le vent de la veille à pousser une couche importante d’algues vertes dans le secteur, tout prend une teinte vert fluo, canne, bourriche, poisson… Le lac est sponsorisé par SENSAS !!!!!

p1020125-2.jpg

 

p1020119-2.jpg

T : JP fait rapidement quelques poissons alors que c’est plus calme pour moi, je raccourcis et je fais du poisson. Puis le vent se lève et nous perdons rapidement la cadence pendant que notre voisin de gauche rentre les plaques et plaquettes les unes derrière les autres. Nous traçons plus fort avec du litou et les touches reprennent mais avec du poisson de plus petite taille, les gros descendent en même temps que le vent vers les petits numéros.

JP : L’amorce semble très bien marcher, et le fouillis n‘attire pas plus que ça le petit fretin. Les scions des cannes semblent suffisamment sensibles, a priori le poste semble un des plus faciles à aborder.

Jeudi après midi.

Pas de pêche !! C’est la revue de paquetage avant le jour J.

T : On tente avec JP de tirer quelques conclusions de nos entraînements en américaine, une méthode qui a notre avis nous fait gagner beaucoup de temps. La couleur de l’amorce ne parait pas déterminante mais on optera pour une amorce plutôt claire avec un peu de chapelure jaune fluo dedans mais pas des tonnes. Le poisson répond bien aux terreaux. Lorsque les touches s’espacent il ne faudra pas hésiter à sur tracer avec du litou. Le vent  parfois puissant qui se lève a beaucoup d’influence sur le déplacement du poisson et du coup peut tout remettre en cause. Nous sommes a peu près au point sur les distances de pêche selon les secteurs. Il ne reste qu’à avoir un peu de chance au tirage, comme dans toute compétition de pêche, pour éviter les  coins que nous savons minés, les petits numéros sur le secteurs A qui sont remplis de souches et les petits numéros du secteur C ou il y a un déficit de profondeur, sauf à pêcher à 60-70 mètres

JP : Apres le débriefing, vu que l’on ne sait pas on l’on va tomber le lendemain, je prépare à thierry, les 2 speedmasters à 37m avec 1 et 2 oz, les 2 milos à 55m avec 1.5oz, et la grosse beasmaster à 65m avec 1.5oz.

Vendredi matin 1ere manche
T : Après le traditionnel contrôle des licences, le fameux tirage au sort. Le C4 !!!!

p1020167.jpg
 On voulait éviter les petits numéros dans ce secteur c’est raté, bon c’est comme ça………………………On se véhicule rapidement  vers le poste.
image27c.jpg
JP : La vue est parfaitement dégagée, je vois parfaitement tous les postes, au moins c’est déjà ça. Je vais pouvoir faire un point  précis tout au long de la manche. Thierry sort les 2 milos réglées à 55m  ainsi que la beatsmater et sa grosse balzer réglées à 65m. Comme la veille, je prépare 10 litres d’amorce marron jaune traçante, accompagnée de :
 ½ de terreaux, ½ de casters, ½ de fouillis, ¼ de gozzer, ¼ de pinkies.
Tout cela dans des boites mesures, pour le contrôle des commissaires.
Thierry à  la banane no stress !!
image17i.jpg
T : Les conditions climatiques ont fortement changées, temps très nuageux et fort vent de travers. Notre tactique à cet endroit était de tenter d’atteindre le lit de la rivière qui est assez éloigné à ce poste. Deux cannes étaient réglées à 55 mètres je décide d’allonger de dix mètres pour être sur de toucher ce fameux lit. Après deux lancers je suis certain d’avoir la bonne longueur, j’ai plus de profondeur et tout semble rouler. Semble seulement parce qu’au troisième lancer je reste tanké dans une souche, tout y reste y compris le feeder. Nouveau lancer un peu a droite quasiment le même résultat sauf que cette fois je remonte le feeder mais évidement pas le bas de ligne, autre lancer, résultat identique, de plus le vent forcit et je ne suis pas d’une grande précision.
p1020198.jpg
JP : 2 montages HS avant même de commencer !! Ça va mal !! Ça va mal !! On prend le plan B !!

T : Nous décidons avec JP de raccourcir et de tenter de pêcher plus propre à 50 mètres, on verra bien. Les autres concurrents semblent faire une analyse identique et sauf dans les gros numéros ou la rivière est plus proche, de C2 à C7 nous sommes entre 40 et 50 mètres, seul le C1 reste au-delà de 60 mètres. 11h30 c’est parti, je fais quelques poissons  aux vaseux de taille modeste assez rapidement, les 5,6 et 7 ont l’air de pas mal galérer, JP me dit que c’est dans les petits que ça se passe donc j’essaie de marquer 1,2 et 3.
p1020192.jpg
JP : Le vent assez fort ce jour là, fait rentrer un peu de poisson du coté des petits numéros, normalement prévus pour être un désert  halieutique !!Merci la météo !!!!

T : Le 1 est régulier aux vaseux, moi les touches s’espacent, je passe au gozzer rouge, en traçant plus fort au litou, j’arrive à repiquer quelques poissons mais c’est très chaud avec le 3. JP me dit qu’au 10 et 11 ça pêche. J’essaie avec des morceaux bien remuants de terreaux mais le poisson n’est décidément pas dans le secteur, pas de résultat probant. Les deux dernières heures sont très calmes et il faut gratter sévèrement, j’arrive à piquer deux plaquettes échantillons dans la dernière heure avec un bas de ligne de plus d’un mètre et deux pinkies rouges sur un hameçon de 18 sur du 10°/°°. Le vent souffle de plus en plus fort, ça caille pas mal et j’entends le coup de klaxon de fin de manche avec satisfaction. Pesée,  le 10 est largement devant avec 7810, le 1 prend la deuxième place avec 5750, puis le 11 aux alentours de 4800. Je prends la quatrième place (2650) avec 220 grammes d’avance sur le 3, les deux plaquettes échantillons ont servi à quelque chose.


p1020212.jpg
Quatre points pour nous c’est pas mal, nous sommes satisfaits.

JP : Malgré le tirage pas top, les mauvaises conditions météo, les montages laissés au fond, la situation a toujours été sous contrôle. Suivant les informations données, thierry adaptait sa pêche, pour essayer de faire toujours au mieux. Les 2 dernières plaquettes en sont la preuve, il gagne une place grâce à elles. Le premier objectif est atteint, ne pas être ridicule !! Une 4eme place, dans une manche avec le champion de France en titre, ainsi que le vainqueur de la coupe de France, c’est un bon début. Je suis content et soulagé, on a mangé notre pain noir !!

Samedi matin 2eme manche

T : Avec le système de grille FFPSC je savais dès la veille que j’hériterai du A5 et du B12 mais j’ignorais quel jour, ce sera le A5 pour aujourd’hui.

JP : même amorce et mêmes esches que la veille

T : La veille le concurrent a fait deux, mais c’est une pointure (le futur champion de France, rien que ça !!)
026hsf-1.jpg
.Les reconnaissances avec JP situaient la pêche vers 45 mètres donc on part comme ça, je vois bien les  quatre premiers concurrents et je les distance assez rapidement.
p1020234-1.jpg
p1020235-1.jpg
p1020237-1.jpg
p1020240-1.jpg
p1020249-1.jpg
Seul problème dans cette manche dès que je touche du gros poisson il se barre sur la gauche du plan d’eau et va se tanker invariablement dans les souches, j’ai beau tenter de réagir rapidement canne haute ou même debout sur la station j’en laisse cinq ou six autour des mille dans les souches.
p1020256-1.jpg
 Même chose pour mon voisin au 4. J’essaie de décaler mon coup petit à petit sur la droite, je fais du poisson régulièrement et après trois heures de pêche JP me dit que je dois être d’après son comptage entre deux et quatre.

JP : En fait, à ce moment, en fonction du visuel que j’avais sur la manche, je le voyais 2eme, voir mieux !!! C’est la manche qui a été le moins stressante pour moi. On avait les bonnes infos, le poste avait donné une 2eme place la veille, et Thierry a été très régulier du début à la fin. Je voyais presque tous les postes sauf le 6 et le 12.


image92hz-1.jpg
 J’allais faire un tour de temps en temps vers les gros numéros pour suivre le n° 12. A part ça, pas grand-chose à dire ou à faire. J’étais en confiance et j’ai quelque peu négligé la surveillance du n° 6, qui ne semblait pas prendre grand-chose derrière son bosquet, pas d’éclaboussure, pas de floc floc !!  Erreur !!


dscf3886-1.jpg
 T : Je ne vois pas mon voisin au 6 car il y a un gros bosquet qui nous sépare, je jette un coup d’œil de temps à autre mais ce n’est pas trop facile d’évaluer la perf. A une heure de la fin JP me dit que le 12 rentre des gros poissons alors qu’il ne faisait pas grand-chose jusqu'à présent. Je le connais et il nous avait fait la même il y a deux ans à la coupe de France une fois qu’il est parti il ensile.
p1020253-1.jpg
Pour ma part je continue sur un rythme assez régulier mais avec un fort pourcentage de poisson moyen et petit, les gros sont vraiment sur la gauche mais comme je n’arrive pas a les sortir des souches, inutile d’insister,
p1020255.jpg

image176v.jpg

je préfère assurer un peu de poisson et me garantir de ne pas prendre trop de points au vue des comptages fait par JP. Les tronçons de terreaux sont aujourd’hui très prenants, donc je continue comme ça jusqu'à la fin de manche.
p1020262-1.jpg
Pesée, comme prévu le 12 s’est envolé sur la fin avec près de 14000, par contre nous ne nous sommes pas assez méfié du 6 qui termine avec 11180, peut être sachant cela aurait-il fallut retourner à la chasse « aux gros », quitte a prendre plus de risque, mais bon ça n’est pas la cata non plus je termine troisième et du coup 7 points en deux manches, pour moi personnellement c’était inespéré. Au classement intermédiaire de la deuxième manche je suis septième.
p1020263-1.jpg
JP : Durant cette 2eme manche, j’en ai profité pour aller observer à plusieurs reprises les gros numéros du secteur B, ou Thierry doit pêcher le lendemain.  Si le vendredi les postes de 10 à 12 ont fait 3eme, 1er, 2eme, c’était plus la même chose durant cette 2eme manche. Les poissons semblaient s’être déplacer sur le milieu du secteur. Les gars de ces 3 postes finiront 3, 6, et 8eme. Connaissant le profil du fond, il m’a semblé que le gars au poste 10 était réglé pile poil, le gars au 11 peut être un peu court, et la gars au 12 carrément trop loin. A vu de nez la distance de pêche idéale sur le poste 12 du lendemain etait dans les 30 à 35m. De retour au gîte, je fais part de mes observations à thierry. On décide de régler les 2speedmasters à 32m et les 2 milos à 37m. Pour l’amorce on change rien, pour les esches on replace juste un ¼ de fouillis par un ¼ de pinkies congelés.

Dimanche matin 3eme manche
T : Donc une aile pour terminer (B12), ceci étant dit pas d’excès de confiance parce que sur les 6 victoires de secteur jusqu'à présent une seule a eu lieu sur une aile, ça fait un ratio de 1/12 donc  pas terrible. La pêche est entre 30 et 35 mètres et c’est un secteur très sensible au vent, si celui-ci se lève on sait déjà que le poisson va redescendre vers les petits numéros très rapidement, le coup de bol c’est que nous commençons plus tôt que d’habitude, 10 heures et que du coup les thermiques (le temps est magnifique, grand soleil) si elles arrivent vont moins nous pourrir la vie, en tout cas pendant moins longtemps.
p1020265.jpg
Les concurrents du 9 et du 10 partent comme des balles ils ont 4 ou 5 poissons et je n’ai pas encore vu une touche, mon panaché vaseux plus un pinkie n’a pas encore été touché.
p1020266.jpg
p1020267.jpg
JP : Comme je le redoutais, la manche démarre  assez mal à l’aile. Par contre dans le milieu du secteur ça démarre fort. Certains ont déjà 4 à 5 poissons, Thierry est toujours capot. Je suis plutôt tendu, il va falloir refaire son retard !!

T : Encore une vingtaine de minutes et je démarre après avoir sur-tracé au litou. Je rattrape rapidement mon retard sur les pêcheurs que je peux voir, ensuite les choses s’équilibrent, il y a du poisson pour tout le monde, JP me dit de m’accrocher parce que ça va être très chaud je le détecte légèrement tendu du string.
p1020268.jpg
p1020269.jpg
JP : A une ½h de la fin, en nombre de poissons, 5 à 6 gars sont dans un mouchoir de poche, impossible de dire qui est devant avec certitude. Avec la distance, c’est impossible d’estimer la taille des poissons. pourtant j'ai surveillé de près certains, comme le futur champion !!
p1020283.jpg
p1020284.jpg
T : Malgré de nombreux aller retour pour prendre des nouvelles il m’informe qu’a priori je ne devrais pas être trop mal mais que franchement, vu qu’il y a du poisson partout, on a aucune certitude. J’ai toujours une bonne cadence et je pense avoir pris le dessus sur les postes de 7 a 11. Un peu après le coup des cinq minutes restantes je ferre une plaquette de 5 ou six cents, le temps de la ramener, j’interroge JP qui me dit qu’il reste une minute, je mets vite fait un gozzer rouge à l’hameçon ça descend et bing pendu, je ramène la malheureuse brème en surf sur vingt mètres, épuisette vite fait, coup de klaxon final, mon voisin me dit tout est OK, elle compte.

JP : pendant ce temps, je gueulais : va y !!! Mouline !! Pas d’épuisette échoue là !! La brème est montée dans l’épuisette dans la même seconde que le coup de klaxon de la fin. Houaaaa !! Quel final !!!

T : On ne pourra pas dire que je n’ai pas pêché jusqu’au bout !!!! Avec JP on avait calculé que, à la louche évidement, si je ne prenais pas plus de 6 points cela devrait le faire pour le maintien.
p1020298.jpg
p1020291.jpg
Pesée, coup de théâtre le concurrent au 1, qui normalement était au fraise depuis le début a sorti en fin de manche un sandre de 6.9 kilos, il me passe devant bien sur mais bon je tire quand même mon épingle du jeu en faisant une nouvelle fois 4 points, même si on ne connaît pas le classement final il y a fort à parier que je sois dans les 12 premiers.

Conclusion
T : Au jeu des points au final cela me met en quatrième position au général, j’ai bien défendu ma place mon coach est très très content………………………………moi aussi !!! C’est vrai que je n’ai pas tiré de place « cimetière » qui te fait prendre dix pions d’un coup, je n’ai pas eu non plus le tirage idéal, je n’ai pas fait d’exploit mais j’ai été régulier. Dans l’ensemble je pense avoir bien pêché et ne pas avoir été ridicule devant pas mal de cadors de la discipline, c’était l’objectif.
p1020324.jpg
p1020326.jpg
Nous avons fait, je crois une erreur (petite !!!) au niveau de l’amorce en ne réussissant pas à sélectionner les gros poissons parce que souvent au nombre de poisson je pense avoir été devant (c’est JP qui a les chiffres) donc on va tenter de s’améliorer la dessus.

JP : Thierry avait le plus souvent un plus grand nombre de poissons, mais de taille légèrement inférieure. Je pense que cela vient plus d’un manque d’apport d’esches sur le fond, que de l’amorce en elle-même. Le champion de France a pêché comme nous, avec une amorce très traçante, un mélange d’amorce étang et surface avec un fort % de litou. Par contre en esche, il a descendu à  chaque manche, 1 litre de terreaux, ½ de fouillis, ¼ de pinkies congelés, ¼ de gozzers. Les terreaux ont certainement fait la différence pour la sélection.

Petite analyse
resultat-champ-france.jpg
A la 1ere manche secteur C n° X4, Thierry fait 4eme, en battant les 2 voisins à sa droite, et les 5 à sa gauche. Durant les 2 manches suivantes, ses successeurs feront 6eme et 7eme. Rien à ajouter, difficile de faire mieux.

A la 2eme manche secteur A n° Z5, Thierry fait 3eme, en battant les 4 voisins à sa gauche, mais se fait battre par son voisin de droite qui termine 2eme. A la manche précédente, cette place avait donné la 1ere place au champion de France 2011. A la manche suivante, une 6eme place seulement. Excellent, mais il y avait peut être une place de mieux à  gratter. Un manque de surveillance de ma part sur le 6, a généré un petit excès de confiance. En prenant un poil plus de risque, et en pêchant plus près des souches, aurait peut être permis d’accrocher des plus gros poissons et une 2eme place.

A la 3eme manche secteur B n° Y12, Thierry fait 4eme, en battant les 7 voisins à sa gauche. Au 2 manches précédentes ce poste donne une place de 2eme et 8eme. A la 1ere manche, les poissons sont rentrés par cette aile, et à la 2eme sont remontés fortement sur les postes plus aval.  A noter, le hold-up de la manche au n°1, qui fait un sandre par la queue de 6900pt pour un total de 9460pt, qui le remonte de la dernière à la 3eme place.

Le mot de la fin
Pour une 1ere fois, le résultat est inespéré. L’objectif initial d’être dans les 12 premiers est largement dépassé. Il faut dire que l’on a donné le maximum, pendant les entraînements, la préparation, les débriefings, et bien sur durant les manches, ou Thierry n’a rien lâché !!! On a fait ce championnat dans de très bonnes conditions, hébergement top, esches en quantité, matériel plus que nécessaire.

On remercie pour le soutien moral et logistique
Fredo Thoris du CD14 ,
p1010096.jpg
Patrice Kergale de L’UBGGM,
dathee-2010-007.jpg
Titi et Jérôme du magasin TERRES ET EAUX,
p1000815.jpg
dsc00481-copie-1.jpg
ainsi que le directeur de :
tetier.gif

tous les gars du quiver club 14 et 27, et sans oublier les membres du forum peche partage.

A titre personnel, merci a Thierry de m'avoir entrainé dans cette aventure, cela a été une formidable expérience !! et cerise sur le gâteau, avec un très beau résultat.
merci et bravo !!


On remet ça l'année prochaine !!!!

Championnats de France 1ere division de peche à la plombée

p1020326.jpg

Ces Championnats de france se sont déroulés les 14, 15, et 16 octobre dernier, au lac de Rochereau en Vendée.

Un de nos membres, Thierry Hervé, a brillé en marquant seulement 11 points.

Lors des 3 manches de 5 heures, il se classe 4eme, 3eme, et 4eme, et termine 4eme au classement general.

En attendant un billet détaillé sur les évenements du week end :

TOUTES LES PHOTOS DU WEEK END

resultat-champ-france.jpg

2eme grande sortie annuelle du club

2eme grande sortie annuelle du quiver club 14 durant le we du 17 et 18 septembre !!

Les membres du quiverclub 27 etaient aussi de la fete !!

Au programme : pêche avec un concours amical, détente, bonne bouffe, et le tout en famille !!!

Cette année le camp de base etait en version grand luxe!!

Beaucoup de place, etanche, groupe électrogène, lumière, et réfrigérateur !

Durant c'est 2 jours, le ciel nous a copieuse arrosée, avec des temperatures plus que fraiches.

certainement à cause du temps, pêche pas facile, sauf comme d'hab en aval du secteur. On a donc laissé les 2 meilleurs places à nos invités. 

résultats du concours du samedi.

1er au 1 David richard avec 32500

2eme au 2 fafa mika avec 22380

3eme au 6 JP thierry avec 17740

4eme au 7 fred fabrice avec 14720

5eme au 3 lilian phiphi avec 13150

6eme au 4 Christophe eric avec 10940 à l’anglaise SVP!!!

7eme au 5 jeanjean phiphi44 avec 7070

8eme au 8 hugo florian avec 3700

nos amis carpistes du 27 ont fait quelques poissons

Ce week end a été une franche reussite, grosse ambiance grace à tous les membres presents !!

merci à manu, fabrice, les 2 jojos, et au tous les autres pour leurs participations, et à l'année prochaine !!

les photos

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×